TECHNOCENTRE : RENAULUTION ! CHICHE LUCA MAIS…

RENAULUTION ! CHICHE LUCA, MAIS…

You have a dream !

Tant mieux, ça nous rassure, et on aurait presque envie de dire que cela valait le coup d’attendre. Car indubitablement, le projet exposé donne envie.

De nouveaux produits, de nouveaux horizons, des ambitions affirmées dans les technologies, une volonté de ramener Renault au centre de la discussion comme tu le dis, tout cela nous convient et nous ne pouvons qu’y souscrire.

Le navire a un cap mais il faut des rameurs pour avancer et en ce moment l’image de la galère, sur le Technocentre, n’est pas très loin pour nombre de salariés, notamment ceux impactés par l’activité partielle (AP) qu’ils soient ou pas d’ailleurs en AP.

Si RENAULUTION va avoir un effet mobilisateur, il risque d’être perturbé à Guyancourt par ce STOP & START persistant de l’activité  qui génère une fois par semaine un système de 2 entreprises en une.

Une travaille, souvent au-delà du raisonnable, et l’autre aussi souvent, se doit de faire en 4 jours le travail de 5 tout étant sollicitée le vendredi, jour d’inactivité.

Aujourd’hui, les rameurs sont un peu fatigués, par le contexte COVID et la situation morose de l’entreprise, sans oublier cet immense chantier de transformation des compétences qui dès aujourd’hui ne va pas sans couac.

Pour la réussite de Renaulution, il est indispensable de disposer de salariés motivés, c’est-à- dire bien dans leur tête et ayant envie d’apprendre et d’agir sur leur travail et non plus de le subir.

Sur ce sujet de la qualité du travail, la CFDT ne varie pas, c’est la clé de l’engagement et donc de la réussite !

close